Video: 4 heures de catamaran: Ange et Aurel performants en Weta

Une expérience à renouveler !

May 27th, 2016

« Pierre, j’ai invité Aurel pour naviguer aux 4 heures du Catamaran Club de Nouméa »!  Ange a la banane ! Aurel, c’est son frère de régate, comme il l’appelle. Une association qui ne doit rien au hasard: ces deux régatiers de talent appartiennent au même club et sont liés d’amitiés même si 6 années les séparent.

Aurel Martin  vient de remporter brillamment la CIP à Marseille en Optimist benjamin  et Ange a terminé 7 ème sur 40 au championnat de France Handivoile l’an passé.

Ange a intégré les « Jeunes à Potentiel », détecté par les responsables de la FFV et de la FFH. Ange et Aurel se sont retrouvés dernièrement à Koumac du 14 au 16 mai et ont chacun remporté l’épreuve dans leur série (laser 4.7 pour Ange et optimist pour Aurel).

Mais cette fois, ce 21 mai, ils embarquent sur le même bateau: un Weta, petit trimaran de 4,40 m d’origine NZ. Ce bateau compte parmi les unités qui sont présentées en Italie pour déterminer le support paralympique des Jeux de 2024 si la voile réintègre les Jeux (elle en est sortie pour 2020). Lire à ce sujet, l’article « Naviguez en Weta ».

La voile ne connait pas les frontières générationnelles. Aurel, 11 ans et Ange, 17 ans le prouvent une fois de plus. Cette mixité permet des échanges d’expériences, favorise le partage des observations, incite à mélanger les compétences en croisant les regards.

Pour Aurel, naviguer en multicoque, c’est une découverte. Un besoin, aussi, de changer de support afin de conserver l’envie de naviguer car à Nouméa, notre benjamin manque d’adversité en optimist.

Le multicoque séduit avec ses vitesses impressionnantes, ses angles de descente au portant, les manœuvres à coordonner. Aurel a partagé la barre, à l’occasion, en relayant Ange.

Le Weta lui correspond bien: accessible physiquement pour son jeune âge, le Weta procure de la glisse et du fun à l’état pur. Et il n’y a quasiment pas de risque de chavirer (sauf à le vouloir) pour cet équipage rompu aux automatismes de la régulation comme vous pouvez le constater dans le clip ci-dessous. Plus sûr, parmi la flotte présente, il n’y a pas ! Et au regard de l’expérience de nos deux régatiers, la démonstration a été faite que cet équipage du Weta maîtrise son affaire.

Pour Ange, il s’agit de s’entrainer avant son départ dans un mois pour la métropole: deux rendez-vous attendent notre régatier calédonien: le championnat d’Europe de 2.4 à Bordeaux, et des étapes du Tour de France à la Voile avec les soutiens de la fondation FDJ et de l’association « Des Pieds et des Mains » sur invitation collective de Damien Seguin (qui sera aux Jeux Paralympiques de Rio sous les couleurs de la France) et du Directeur Sportif voile pour la FFH, Jean-Jacques Dubois. Notons que le Gouvernement de la Calédonie et de nombreux sympathisants ont apporté leur contribution financière et morale à ce déplacement.

Retour aux 4 heures: Heu-reux, ils sont, nos régatiers, à l’issue de l’épreuve organisée par le Catamaran Club de Nouméa, soutenue par le Lion’s Club. Avec un résultat très honorable puisque le Weta termine 10 ème sur 21 avec le plus petit bateau de la flotte.

Notons aussi que la lasériste Juliette Bone a fait équipe avec Christian Deschamps en F18. Une belle découverte également pour notre calédonienne qui était à bonne école avec le Président du Catamaran Club de Nouméa.

Ces quelques images et le clip ci-dessous pour les remercier de leur participation et de leur gentillesse. Merci aussi à Quality Boats, propriétaire et concessionnaire du Weta en Calédonie, de nous avoir prêté gracieusement le bateau.

Keep going, kids !

Source: https://performancevoile.com/2016/05/23/4-heures-de-catamaran-ange-et-aurel-performants-en-weta/

Un équipage qui prend du plaisir tout en échangeant sur des fondamentaux de la régate: Ange, l’ainé et Aurel le benjamin. Les deux talentueux membres de la SRC ont terminé 10 ème sur 21 alors qu’ils naviguaient en Weta sur le plus petit bateau de la flott

21 équipages étaient inscrits à cette épreuve festive et sportive

Les « frères de régate »: Aurel Martin à gauche et Ange Margaron

Des accélérations impressionnantes qui ont réjoui l’équipage: sensations garanties!

Coordination et communication nécessaires entre le barreur et l’équipier. C’est un des intérêts de changer de support pour Ange et Aurel, en passant du solitaire au double

Weta Owners

We’d love to hear from you. Send us your stories and photos.

Contact Weta